Les Français et leur budget transports

Les transports

Un poste de dépenses stable mais disparate

partage par mail

Les Français consacrent en moyenne 169 € par mois aux transports (billets, abonnements, carburants, entretien, garage, assurance et parking) ; un chiffre stable par rapport à 2015. Sans surprise, la voiture reste, cette année encore, en tête des moyens de transport les plus usités.

  • "
  • "
  • "
  • "
  • "
1 2 3 4 5

L’enveloppe des Français consacrée cette année aux transports s’élève à 169 € par mois en moyenne. Si ce chiffre est quasi identique à celui de l’année dernière (+ 1 €), des disparités importantes existent toujours selon les profils des personnes interrogées. Sans surprise, ce sont les personnes vivant en milieu rural qui dépensent le plus (220 €). Les conducteurs de quatre et deux roues dépensent quant à eux 197 € par mois en moyenne, contre 120 € pour les personnes préférant les autres moyens de locomotion, comme le vélo par exemple. Les personnes gagnant 3 500 € ou plus par mois dépensent, elles, 212 € mensuels, contre 94 € pour les foyers aux revenus inférieurs à 1 000 €. Plus étonnant, les disparités de budget constatées entre les sexes : les hommes dépensent 185 € en moyenne pour leurs déplacements contre 154 € pour les femmes.

Un budget jugé stable

Une majorité de Français (53 %, stable) estime que son budget transports s’est stabilisé par rapport à l’année précédente. 38 % — dont 51 % de Franciliens — le jugent en augmentation, et 8 % déclarent qu’il a diminué (- 4 points vs 2015). Pour réduire leurs dépenses, les personnes interrogées choisiraient en priorité d’acheter un véhicule consommant moins (29 %, + 2 points), notamment celles qui utilisent uniquement la voiture ou le scooter (39 %). Autres options envisagées : réduire les distances parcourues (26 %), faire du covoiturage (16 %), changer de mode de locomotion (13 %), faire davantage de télétravail (11 %, + 1 point), déménager (8 %) ou encore changer d’entreprise (7 %, – 1 point).

La voiture en tête…

Comme les années précédentes, la voiture reste le mode de transport privilégié des Français. Elle est utilisée quotidiennement (en covoiturage ou non) par 73 % des personnes interrogées (+ 2 points), tout particulièrement par celles vivant en zone rurale (93 %). Les habitants de l’agglomération parisienne sont 38 % à la classer en tête de leurs modes de transport les plus utilisés. Cependant, ces derniers se reportent plus facilement sur les réseaux de transports en commun : ils sont 66 % à les prendre quotidiennement, contre 40 % des Français résidants dans une ville de plus de 100 000 habitants.

… suivie de la marche

La marche est deuxième sur le podium des transports privilégiés par les répondants au sondage (42 %, + 3 points). On observe toutefois que le métro/RER (15 %, + 3 points) et le tramway (9 %, + 2 points) séduisent de plus en plus de Français, en particulier les jeunes de moins de 35 ans (respectivement 19 % et 16 % contre 13 % et 6 % chez leurs aînés). La loi Macron, qui libéralise notamment le transport en autocar, n’affecte pas cette année l’utilisation de ce mode de transport (13 %, chiffre stable). Les autres moyens de locomotion restent stables par rapport à 2015 : le vélo (13 %), le train (6 %), le scooter et la moto (3 %) ou encore le taxi (1 %) ne connaissent en effet aucune évolution.

Un transport pratique avant tout !

Comme lors de la précédente vague, la praticité se classe en tête des critères de choix d’un moyen de transport : elle est citée par 58 % des personnes interrogées, soit une hausse de 8 points par rapport à 2015. Autres critères cités : le temps de trajet (44 %, + 7 points), le coût (30 %, stable) ou encore le confort (23 %, stable) suivis de la sécurité (17 %, – 1 point), de l’impact sur l’environnement (12 %, – 1 point) et du climat (6 %, – 1 point). À noter que le temps de trajet importe particulièrement aux cadres (56 % contre 45 % pour les non-cadres) ainsi qu’aux habitants d’Île-de-France (52 % contre 42 % en province).

Cette étude a été réalisée par Opinon Way les 30 et 31 août 2016, auprès d’un échantillon de 1097 personnes âgées de 18 ans et plus (méthodes des quotas) et interrogées en ligne sur système Cawi. Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Sondage OpinionWay pour Sofinco ».

Lire le communiqué de presse.

partage par mail

Vos réactions