Les Français et leur budget technologies (2)

Les nouvelles technologies

Un budget moyen en baisse et de plus en plus consacré aux équipements indispensables

partage par mail

Pour plus d’un Français sur deux, le budget consacré en 2013 aux technologies (abonnements et équipements) est resté stable par rapport à 2012. Néanmoins, le budget moyen déclaré passe cette année sous la barre des 1 500 € (abonnements et équipements confondus), invitant ainsi les Français à concentrer leurs achats sur les équipements les plus indispensables.

  • "
  • "
  • "
  • "
  • "
1 2 3 4 5

Un budget en baisse, mais inégal selon les populations

En moyenne, les Français déclarent consacrer 1 479 € par an et par foyer aux technologies, soit 23 % de moins qu’en 2012. Ce budget est divisé entre les équipements et les abonnements.

Les Français estiment dépenser 507 € par foyer pour leurs équipements (12 % de moins qu’en 2012). Ce budget cache néanmoins de fortes disparités. Il tombe ainsi à 223 € en moyenne pour les foyers gagnant moins de 1 000 €/mois contre 785 € pour les foyers gagnant plus de 3 500 €. Considéré comme un budget loisir, il peut atteindre les 773 €, contre 281 € pour les Français qui jugent ce budget contraint. Les répondants possédant un smartphone et une tablette numérique l’élèvent quant à eux à 871 €.

Le budget consacré aux abonnements demeure bien supérieur à celui affecté aux équipements : il est ainsi de 81 € par mois et par foyer, soit 972 € par an. Il chute néanmoins de 27 % par rapport au budget 2012. Cette baisse peut s’expliquer par la multiplication des offres en matière d’abonnement téléphonique et triple play, dont les prix ne cessent de décroître. Les répondants possédant à la fois un smartphone, une tablette numérique, et des équipements requérant des abonnements, déclarent débourser 1 236 € par an.

Les équipements utiles en priorité

En 2013, le taux d’équipement des ménages français demeure important : 42 % d’entre eux possède aux moins 8 des 12 équipements présentés. La télévision reste en tête (98 %), suivie des téléphones, mobile (92 %) et fixe (89 %), et de l’ordinateur fixe (77 %). En dehors de la télévision, qualifiée d’équipement ‘traditionnel’, ce sont aujourd’hui des équipements nécessaires à la communication, au travail ou à l’information qui sont en tête. Les équipements plus facultatifs, récents ou dédiés au divertissement comme les lecteurs MP3/4 (48 %), consoles de jeux (42 %) et tablettes numériques (19 %) tiennent le bas du classement.

Un Français sur cinq — parmi lesquels des étudiants (48 %) et les habitants de la région parisienne (49 %) — souhaite acquérir ou renouveler son ordinateur portable (+ 6 points par rapport à 2012). Paradoxalement, à l’heure actuelle, seul un foyer sur deux en possède un (49 %). Les équipements les plus plébiscités sont les smartphones (16 %) et les tablettes (13 %). Enfin, pour 43 % des Français, l’acquisition ou le renouvellement des équipements présentés n’est pas prévu dans les mois à venir (+ 4 points par rapport à 2012).

Acheter et renouveler ses équipements : une nécessité plus qu’un loisir

Les trois quarts des Français déclarent attendre l’obsolescence de leurs équipements (76 %, stable) pour les renouveler.

Probablement dû au prix élevé des smartphones hors abonnement, seuls 46 % des possesseurs de téléphones mobiles déclarent renouveler leur appareil tous les 1 à 3 ans (- 10 points par rapport à 2012), alors que 75 % d’entre eux indiquent ne le faire que tous les 1 à 5 ans.

On observe le même phénomène pour la plupart des autres équipements : 5 % des possesseurs d’ordinateurs fixes et 17 % des possesseurs d’ordinateurs portables changent leur équipement au maximum tous les 3 ans (respectivement -7 points et – 1 point). On note cependant un essoufflement du renouvellement de l’ordinateur fixe (29 % ne le font que tous les 5 ans, -17 points), au détriment des portables et tablettes numériques.

Enfin, télévisions et chaînes hi-fi conservent une durée de vie assez longue : 80 % des propriétaires de TV (marché qui s’est presque intégralement renouvelé récemment) et 79 % des possesseurs de chaînes hi-fi n’en changent que tous les 6 à 10 ans voire plus : une proportion en hausse par rapport à 2012 (+ 5 points).

Les deux tiers des répondants prennent en compte le prix (67 %, + 1 point), avant la qualité (46 %, -3 pts) ou la fiabilité (28 %, – 6 pts) lorsqu’ils achètent un nouvel équipement high-tech. En effet, pour plus de la moitié des Français (52 %, + 2 points), le budget technologies doit être régulé. Ainsi 70 % des foyers gagnant moins de 1 000 €/mois déclarent y faire attention, contre 45 % parmi ceux gagnant plus de 3 500 €.

Cette étude a été réalisée par Opinon Way les 6 et 7 novembre 2013, auprès d’un échantillon de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus (méthodes des quotas) et interrogées en ligne sur système Cawi. Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention suivante : « Le Sofinscope – Baromètre opinion Way pour SOFINCO ».

 

partage par mail

Vos réactions